Le Burkina Faso est l’un des pays les plus pauvres au monde avec près de 70 % 2 de sa population qui vit en milieu rural, dont 46 % 3 a au plus 14 ans. Le pays à entreprit des politiques visant une scolarisation massive de sa population afin de rompre avec l’ignorance et poser les bases d’un véritable développement. Ces politiques ont permis de passer d’un taux de scolarisation au primaire de 6,7 % en 1960 à 81,3 % en 2012/2013 4 .
Cependant, force est de constater que beaucoup de jeune Burkinabè sont encore en dehors du système scolaire, comme en témoigne l’espérance de vie scolaire au primaire (5.32 ans 5 ) et au secondaire (2.12 ans 6 ). Ces données montrent qu’une grande partie de la population, surtout en milieu rural, sont en échec scolaire. En tenant compte du fait que l’activité principale en milieu rural est agricole, une grande parti des personnes en échec scolaire reste inactive pendant la période sèche, ce qui est un véritable manque à gagner en terme de force de travail pour le développement du pays.
L’objectif de cette composante de former les personnes en échec scolaire de la commune de zogore qui savent lire et écrire en français, aux métiers du numérique.

  • Activité 1 :  Organiser des sessions de formation aux métiers du numérique
  • Activité 2 :  Incuber les jeunes travailleurs du numérique