Située à 25 km de Ouahigouya, les habitants de cette commune pratique la culture maraîchère pendant la saison sèche et produisent beaucoup de légumes dont la tomate.

Comme dans certaines localités de la province du Yatenga, les acheteurs de tomates viennent chaque année du Ghana et cela fait 13 ans d’affilée pour la commune de zogore.

Ces acheteurs imposent aux producteurs leur prix d’achat une fois arrivés dans les lieux et cela varie selon les années. Cette année, en début du mois d ‘Octobre, la caisse de tomates était fixée à 72.000f et cela est une fierté pour les producteurs maraîchères de la localité.

Pour la deuxième vente des tomates en Décembre, les acheteurs fixent le prix de la caisse à 45.000f et pour le troisième achat en janvier, la caisse a coûté 25.000f.

Ce prix de 72.000f en caisse de 140kg est en baisse actuellement à 25.000f ce qui n’est pas du goût des producteurs.

L’ aspect négatif entraînant la baisse des prix des tomates est l’accès à la voie Ouahigouya Zogoré carrément impraticable empêchant les commerçants d’y venir pour les achats de ces produits.

Les frères étrangers venus d’autres provinces louent le terrain pour exploiter avec l’accord des propriétaires terriens.

Tidiane Kirakoya