Le chef nous raconte l’histoire de son village .

Naaba Yamogo fondateur de Boulounsi était le fils de l’ancien chef de Zogoré, Naaba Kussim.

Naaba Kussim qui était chef de Zogoré fut appelé à un certain moment donné à Sissamba pour occuper les fonctions de roi. Il a donc demandé aux habitants de Zogoré de surveiller sa cour en attendant que son fils vienne lui succéder.

Quand il est parti à Sissamba le temps passait mais aucun de ses représentants ne vienne. C’est après plusieurs années que son fils Naaba Yamogo est arrivé . Comme il a trouvé que la cour de son père n’était pas habitée, il a refusé de rentrer car selon lui s’il rentre il ne vivra pas longtemps. Donc il a demandé de la place pour construire. Les habitants de Zogoré lui ont donné l’ordre de choisir où il veut . C’est ainsi qu’il est venu choisir Boulounsi . Venu pour succéder à son père à Zogoré , il fonda un village pour ajouter.

Boulounsi appartenait à quatre villages : Zogoré , Viré Songdin , Léh et Nango. Les responsables de ces quatre villages ont dit à Naaba Yamogo qu’il n’y a pas de l’eau là où ils veulent s’installer. Il leurs répond qu’il va creuser des buuli ( puits). C’est par l’accord des responsables de ces quatre villages que Naaba Yamogo posa la première pierre de Boulounsi.

Le nom Boulounsi (d na tou buulssi) signifie on va creuser des puits pour avoir de l’eau.

L’agriculture est la principale activité de la population de Boulounsi.

Le chef appelle les ressortissants de son village à travailler main dans la main pour développer le village .

 

Étienne Ouédraogo.
Tidiane Kirakoya.