La coupe abusive du bois est un phénomène traditionnel et récurrent dans la commune de Zogoré.

En effet, chaque jour nous enregistrons plus de cinq (05) camions, dix (10) tricycles et charrettes remplis de bois en partance pour la ville.

Le fagot de bois est vendu à 75f dans la commune et revendu à 200f dans les villes. La vente du bois est devenue de nos jours un gagne-pain pour les enfants non scolarisés ainsi que plusieurs cultivateurs pendant la saison sèche.

Ce phénomène traditionnel entraîne la rareté des pluies dans notre commune. Par conséquent les récoltes sont mauvaises.

Pour lutter contre la coupe abusive du bois, le gouvernement (L’ Etat) doit mener des campagnes de sensibilisation pour une prise de conscience des populations des dangers de cette coupe, la prise des mesures au niveau de la mairie pour taxer les désobéissants et mettre en place des systèmes de suivi.

Les taxes collectées durant une année pourraient organiser un reboisement chaque fin d’année afin d’éviter ce danger pour la génération future.